Get Adobe Flash player

Argent ionisé

 

Argent ionisé (250 ml)



DESCRIPTION

L’argent ionisé 5 ppm est un liquide insipide (au goût parfois légèrement métallique), sans odeur ni couleur. L’argent ionisé peut être utilisé sous forme orale ou topique. Oralement, il peut être utilisé comme gargarisme (rince-bouche) ou pour des infections buccales ou gastro-intestinales bénignes. De façon topique, il peut être appliqué en gouttes ou en vaporisation sur une blessure, une brûlure ou un coup de soleil.

L’argent ionisé 5 ppm est produit dans de l’eau pure. La concentration de 5 ppm permet un effet suffisamment puissant tout en restant doux. Sous la forme ionique, l’argent est un produit très sécuritaire, non irritant, non astringent et qui n’assèche pas la peau ou les autres tissus avec lesquels il est en contact.

Son fonctionnement

Depuis les années 1980, différents travaux de recherche aussi bien in vitro qu’in vivo ont permis d’élucider le mécanisme d’action de l’argent dans la prévention des infections et la réparation des tissus endommagés. C’est l’ion argent (Ag+) libre qui en est la source.

Il attaque le système respiratoire et le matériel génétique des micro-organismes venant ainsi fortement perturber leurs fonctions enzymatiques, leur information génétique, la synthèse de protéines et les mécanismes de conservation d’énergie. Tous ces changements conduisent à la destruction du microbe. En réduisant le nombre de microbes et le processus inflammatoire associé à leur prolifération, l’ion d’argent permet une amélioration du processus de réparation des tissus par le système immunitaire.

De nos jours, l’argent sous ses différentes formes galéniques peut aussi être utilisé en l’associant à des pansements pour traiter brûlures, plaies ouvertes, ulcères, etc… L’action de l’argent (par le relâchement d’ion Ag+ sur ces blessures) vient ainsi arrêter de façon efficace la prolifération microbienne.

Beaucoup d’autres utilisations de l’argent ont été identifiées à ce jour. L’argent entre dans la composition d’instruments à caractère invasif, tels les cathéters, et dans certains dispositifs médicaux comme les implants de ciment pour remplacer des os, les valves pour le cœur, les instruments

Résumé

 même si l’argent n’est pas considéré comme un ion métallique essentiel aux réactions physiologiques du corps, ce métal, sous sa forme ionique à faible concentration, est pratiquement non-toxique et agit en aidant le corps à mieux se défendre contre les infections en général pouvant donc être considéré comme un agent antimicrobien puissant et doux à la fois